Retour à la page d'accueil de Genné

Déménagement vers le Canada : comment se préparer au mieux plusieurs mois à l’avance ?

Vous envisagez de déménager de la Belgique vers le Canada ? Retrouvez dans cet article toutes les informations importantes à savoir afin de préparer idéalement votre changement d’adresse.

Déménager au « pays à la feuille d’érable » : deux possibilités

Déménagement de la Belgique vers le CanadaDeux options s’offrent aux personnes désireuses de s’installer au Canada :

Le déménagement en container, idéal pour les volumes supérieurs à 10-12m3

Le délai global pour ce type de déménagement international est d’environ quatre semaines. Pour les déménagements Belgique-Canada, le port de partance est celui d’Anvers, quant au port de destination, c’est le plus souvent celui de Montréal. Le container doit être au port de partance six à sept jours avant le départ du bateau. À l’arrivée, le container restera également quelques jours au port le temps de remplir toutes les formalités nécessaires.

Le déménagement en caisse de bois, préférable pour les volumes en deçà de 10-12 m3

Cette option est sensiblement plus longue que celle du container, car la caisse est fabriquée sur mesure avec un bois spécialement traité, une obligation pour pouvoir être importée en Amérique du Nord. Ces caisses sont transportées dans des containers de groupage. La durée globale de ce type de déménagement intercontinental sur mesure, au minimum, cinq à six semaines.

Si le client désire un déménagement porte-à-porte, il peut solliciter son déménageur en Belgique qui apportera ses biens jusqu’au port de partance, et contactera l’un de ses partenaires au Canada pour transporter ses effets du port de destination à son nouveau domicile.

Frais de manutention au terminal pour l’importation de biens de déménagement au Canada

Quelle que soit l’option sur laquelle se porte votre choix, vous allez devoir vous acquitter de ce que l’on appelle les THC ou Terminal Handling Charges (frais de manutention au terminal). Ils sont facturables au départ et à l’arrivée. Ces charges sont fixes pour les containers de 20 pieds ou 40 pieds. Ils sont par contre variables pour les caisses en bois, en fonction de leur volume, auquel cas le coût des THC est calculé à destination.

D’autres frais peuvent par ailleurs s’ajouter au coût du déménagement, tels que les frais d’inspection par exemple. Tout surcoût éventuel est toujours à la charge du client.  

La flexibilité est de rigueur pour un déménagement outre-Atlantique en cargo

Le déménagement Canada-Belgique ou Belgique-Canada en bateau exige de la part du particulier une certaine souplesse. En effet, avec ce type de moyen de transport, certains aléas peuvent survenir. Le bateau peut devoir changer sa trajectoire en raison des conditions météorologiques. Ou encore, s’arrêtant de port en port, le cargo peut prendre un sérieux retard si l’un d’entre eux est congestionné.

De quels documents faut-il se prémunir pour un déménagement de la Belgique vers le Great White North ?

Tout d’abord, il est vivement conseillé aux personnes qui déménagent au Canada de s’assurer que tous les documents soient en ordre AVANT l’envoi du container ou de la caisse en bois. Dans le cas contraire, le contenant et son contenu peuvent être refoulés vers la Belgique à leur arrivée au port de destination, ou être bloqués sur place le temps de la mise en ordre. Il est également possible, si vous n’êtes pas en ordre de papiers mais désirez à tout prix envoyer votre container, de retenir celui-ci gratuitement au port de partance ou de destination pendant un délai de quelques jours. Ce délai dépassé, vous allez devoir payer des frais de surestaries journaliers dont le montant augmente de semaine en semaine.

Documents personnels

Il est nécessaire d’être titulaire d’un titre de séjour valable sur le territoire canadien, dont l’obtention dépend d’un permis de travail, d’un document officiel attestant d’une inscription dans une université ou école canadienne, d’un papier certifiant un regroupement familial, etc., selon votre cas de figure.

Documents douaniers

Pour ce qui est des documents de douane, vous bénéficiez de l’aide de votre déménageur. Vous aurez par exemple besoin, pour le dédouanement en Belgique, d’un inventaire (fourni par votre déménageur), de déclarer la valeur en douane de vos biens sortant de l’UE et de soumettre un passeport valide. À destination, vous aurez besoin, en plus des documents que vous aurez dû présenter au port de partance, d’un titre de séjour en bonne et due forme, et de remettre une liste valorisée séparée de l’inventaire qui répertorie chaque type de bien avec sa valeur en douane. Attention, le déménagement au Canada présente une particularité : à l’inverse du déménagement Belgique – États-Unis, il est impossible de mandater un déménageur au port de destination ! Le client doit être présent en personne pour le dédouanement de ses effets personnels au port de destination ou dans un bureau de douane. À noter que si vous emportez des biens personnels usagers dans le cadre de votre propre déménagement, il n’y aura pas de droit de douane à payer à l’importation. En revanche, si vous importez des effets neufs ou des biens à destination d’une autre personne, vous devrez vous acquitter de taxes à l’importation.

Besoin d’un partenaire fiable et expérimenté pour le déménagement de vos biens de la Belgique vers le Canada ?

La Maison Genné en Brabant wallon est à votre service ! Joignez-nous par téléphone ou via notre formulaire de contact en ligne pour toute demande d’informations ou de devis. Nous nous ferons un plaisir de vous relayer les renseignements nécessaires dans les plus brefs délais.